ANGUIS IN HERBA - Le serpent sous l'herbe

08 mai 2007

Une vérité qui dérange - An Inconvenient Truth

Le week-end passé, je me suis promené en ville comme beaucoup de Verviétois, je pense. Nous avons visités plusieurs boutiques dont une qui vend des disques et des jeux informatiques. Là, sur une table, je trouve un disque avec une pochette assez étonnante : une usine dont les cheminées crachent un cyclone. J'y vois aussi figurer le nom d'Al Gore, celui qui aurait dû devenir le 43e président des Etats-Unis. Ce film est titulaire de deux "Oscars", cela devrait donc être intéressant ?!

J'achète le disque ...

Hier soir, comme rien ne m'inspirait à la télévision, je décide de regarder le film d'Al Gore. Je place le disque dans mon lecteur DVD et me voilà parti pour 90 minutes de documentaire.

De suite le ton est donné : dans ce film, nous sommes tous à la fois les héros et les assassins. Ce film montre à quel point nos activités quotidiennes influencent la planète, le climat, notre avenir aussi. Nous subissons à présent un réchauffement climatique sans précédent ! En 600000 ans, on a jamais vu ça. Les glaciers reculent partout. Les mers se réchauffent. Le corail se meurt. La chaleur des océans déchaine les cyclones et typhons de tous poils et nous faisons connaissance avec Katrina, Hugo, Camille ... tous de catégorie 5 ! Samedi passé, un nouvel évènement est venu illustrer les propos d'Al Gore : La ville de Greensburg a totalement été détruite par une tornade.

Et pourtant, Al Gore (et à travers lui la communauté scientifique) dit qu'il n'est pas trop tard. Nous pouvons inverser le phénomène par des gestes simples au quotidien :

  • Remplacer les ampoules par des lampes économiques ou des lampes LED : 7 watts à la place de 60 watts, c'est déjà mieux.
  • Remplacer les vieux équipements électriques par du nouveau matériel qui consomme beaucoup moins.
  • Privilégier le transport en commun, le vélo, la marche et laisser la voiture au garage quand ce n'est pas absolument utile de l'emprunter.
  • Trier les déchêts, composter si nous en avons la possibilité, choisir des produits avec le strict minimum d'emballage. Privilégier les emballages recyclables.
  • Lors de l'achat d'une automobile, privilégier les modèles qui consomment peu. Opter pour du biocarburant.
  • Lors de la rénovation de la toiture d'une maison, choisir de placer des cellules photovoltaïques pour produire sa propre électricité verte.
  • Ne pas laisser une lampe, un appareil inutilement allumé, même si c'est la télévision en veilleuse. Toujours débrancher le chargeur GSM lorsqu'il n'est pas utilisé.
  • Vérifier une fois par semaine la pression des pneus de la voiture. On gagnerait ainsi 3% de carburant.
  • Limiter la consommation d'eau chaude en utilisant des douchettes à faible débit et en lavant le linge à l'eau froide (les poudres à lessiver modernes se contentent de l'eau à 20 ou 30 °C).
  • Régler les thermostats des chauffages et climatisations deux degrés plus bas en hiver et deux degrés plus haut en été.
  • Planter un arbre. Au cours de sa vie, il absorbera une tonne de dioxyde de carbone.

Voici quelques exemples qui, au quotidien et à grande échelle, peuvent ralentir et inverser le processus de réchauffement de la planète. Agissons avant que la nature se charge de nous donner la plus belle fessée de l'histoire de l'humanité !!!

Procurez-vous aussi le film d'Al Gore, achetez-le, louez-le, prêtez-le ... le message doit circuler. Le message doit être connu de tous. Il s'agit d'un avertissement général d'un danger imminent.

N'oubliez pas que dans un mois, on votera pour le prochain gouvernement. Songez à la planète quand vous allez remplir votre bulletin électoral. Profitez de ces semaines pour interpeller les responsables politiques de tous les partis afin de les sensibiliser au problème.

Si vous désirez en savoir plus : http://www.criseclimatique.fr/

3 Commentaires:

  • ...ah quand la politique se mèle de l'écologie, on entend parfois n'importe quoi !!!!!

    Cher Isabelle Durant, il faudra revoir votre cours de physique nucléaire : la fission ne produit aucun gaz à effet de serre ! (Bien des déchets et un risque pour la sécurité...)

    Cher Jean-Michel Javaux, sachez que la communauté scientifique dénonce le biocarburant car le bilan écologique est bien pire que pour le fossile : pesticide, déforestation massive, dérégularisation de l'agriculture, OGM, etc.

    ... et je cherche toujours le lien direct entre les revalorisations des pensions (en fonction du bien-être) et le rechauffement climatique comme vous avez tenté de l'expliquer sur les plateaux de la RTBF !

    Par Anonymous Anonyme, à  9 mai 2007 à 07:03:00 UTC+2  

  • Effectivement, la fission nucléaire ne participe pas au réchauffement climatique. C'est pourquoi nous ne sommes pas prêts de nous passer de ce mode de production d'électricité. Par contre, comme complément aux centrales nucléaires classiques, nous pourrions développer des moyens de productiçon d'énergie dites vertes à la place des centrales au charbon et au gaz. On ne pourra se passer de nos centrales nucléaires que lorsque les "tokamaks" seront au point (fusion nucléaire qui ne produit que peu de déchets radio-actifs à vie très courte).

    En soi, le biocarburant présente un "bilan carbone" proche de zéro. Une fois brûlé, le carburant ne devrais émettre que la quantité de CO2 qui a permis à la plante de grandir ! Mais ce bilan restera proche de zéro que si son énergie nécéssaire à la production est issue de biocarburant ou d'énergie verte, que si on ne pratique pas de culture intesive, on n'utilise pas d'engrais ou de pesticides, ...

    Maintenant, le biocarburant n'est pas la solution miracle. Il sera impossible de produire un tel carburant pour toutes les voitures de la planète. Il faut dès lors que les solutions alternatives puissent être enfin commercialisées par les constructeurs automobile.

    Par Blogger Virgile, à  9 mai 2007 à 08:19:00 UTC+2  

  • Le dvd d'Al Gore est offert gratuitement avec le Télémoustique de ce 9 mai 2007.

    Par Anonymous alainkhy, à  9 mai 2007 à 17:53:00 UTC+2  

Enregistrer un commentaire

<< Début